Comment cuisiner un lievre ?

J’ai encore dans les narines l’odeur du gibier que faisait cuire ma grand-mère sur son vieux fourneau et d’ailleurs, c’est elle qui m’a appris comment cuisiner un lievre.

Je suis incapable de tuer et de découper un lièvre ou un animal, ma mamie le faisait sans aucune crainte et avec une bonne dose de savoir faire ce qui m’impressionnait toujours.

Lorsque le lièvre était découpé en petits morceaux, ma grand-mère le mettait à macérer dans un grand saladier où elle avait disposé des carottes coupées en rondelles, du thym, du laurier, du sel, du poivre et son meilleur vin rouge.

La macération durait une nuit entière.

Plus la viande a macérer et plus elle est tendre.

Le lendemain, ma grand-mère essuyait tous les morceaux de viande mais gardait le jus de vin.

Elle faisait rôtir la viande et lorsqu’elle était rôtie elle mettait de la farine puis le jus de vin tout en remuant fermement.

Voilà comment cuisiner un lievre à la façon de ma grand-mère.